BARRÉ (M.)


BARRÉ (M.)
BARRÉ (M.)

BARRÉ MARTIN (1924-1993)

«L’œuvre de Martin Barré rejoint l’avant-garde intemporelle des grands classiques...», a écrit Suzanne Pagé lors de la rétrospective que lui a consacrée l’A.R.C. au musée d’Art moderne de la Ville de Paris en 1979. C’est dire l’importance d’un artiste qui, régulièrement exposé depuis les années cinquante, figure dans les collections de grands musées (Musée national d’art moderne à Paris, Moderna Museet à Stockholm, The Solomon R. Guggenheim Museum à New York) mais reste volontairement à l’écart des modes de l’art contemporain.

Martin Barré commence à peindre en 1945. L’intérêt qu’il porte à un art d’avant-garde l’amène à l’abstraction dès 1949. Si les premiers paysages abstraits (Greenwitch , 1957, Guggenheim Museum, New York) le font assimiler un certain temps à l’abstraction lyrique, il apparaît très vite comme un abstrait pur, se situant hors des courants naturaliste, informel ou tachiste de l’époque. En fait Martin Barré se réfère aussi bien à Cézanne, Picasso ou Matisse qu’à Malevitch et Mondrian pour construire un espace à deux dimensions, «sans dessus ni dessous», sans illusion de profondeur, sans sujet, immobile, où le blanc tente d’équilibrer les tensions entre le fond et la forme.

De sa formation d’architecte qui précéda ses études de peinture à l’école des beaux-arts de Nantes, il garde, outre une admiration pour Le Corbusier et Adolf Loos, un profond sens de la rigueur. Il se crée des «règles d’harmonie — section d’or ou autre — c’est-à-dire d’assemblage...» pour construire la surface la plus apte à l’émergence de la peinture. Ces règles interviennent aussi bien dans les formats (variations sur le carré) que dans la structure interne de ses tableaux: trames, grilles, quadrillages. À l’intérieur de ces structures, les formes et les couleurs tendent à se réduire à l’extrême, à se «désubstantialiser» (Jean Clay) depuis les traces au couteau et au tube des années 1950-1960, recouvertes, poncées, jusqu’aux pulvérisations de la bombe aérosol (séries des Zèbres , 1963-1967) qui, associée au pochoir unique, sorte de négatif (séries des Flèches , à la fin de 1967), élimine totalement le geste. Après un temps consacré à la photographie où «la trace est de lumière», Martin Barré revient à la peinture en 1972. Toujours travaillés en séries (82-84 , 1982-1984, Musée national d’art moderne, Paris), les tableaux s’élaborent au cours de plusieurs séances de marquages et de mises en place de grilles, de hachures, de formes géométriques, jusqu’à l’instant de la «révélation»: le moment où la peinture affleure. Pour Martin Barré, chaque série, transition entre la précédente et la suivante, comme chaque tableau, est un fragment de l’ensemble de l’œuvre et constitue des «questions sur/à la peinture». Plus géométriques, les œuvres de 1984 à 1987 proposent de nouvelles variations sur le triangle (84-85-144 憐 132-D ), puis sur le carré ouvert (86-87-120 憐 120-I ), galerie Laage-Salomon, Paris), qui délimitent des champs de couleurs verte, rouge, jaune, orange, bleue, entre des traits «tremblés» et, parfois, les bords de la toile. En 1988, le Grand Prix national des arts lui est attribué. En 1989-1990, une rétrospective de son œuvre est présentée au musée des Beaux-Arts de Nantes, puis au musée des Beaux-Arts de Tourcoing, et enfin à Nice: galerie des Ponchettes et galerie d’Art contemporain. Martin Barré meurt l’année de l’exposition consacrée à ses œuvres des années 1980 par la Galerie nationale du Jeu de paume à Paris.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • barre — [ bar ] n. f. • fin XIIe; lat. pop. °barra, à rapprocher du lat. médiév. barra « barrière » et de vara « traverse », de varus « opposé » 1 ♦ Pièce longue et rigide. Barre de bois (⇒ bâton; baguette) , de fer (⇒ tringle) . Barres transversales d… …   Encyclopédie Universelle

  • barré — barre [ bar ] n. f. • fin XIIe; lat. pop. °barra, à rapprocher du lat. médiév. barra « barrière » et de vara « traverse », de varus « opposé » 1 ♦ Pièce longue et rigide. Barre de bois (⇒ bâton; baguette) , de fer (⇒ …   Encyclopédie Universelle

  • Barre — or Barré is a surname, and may refer to:* Abdulrahman Jama Barre, Somali Foreign Minister * Erika Michelle Barré, Canadian model * Isaac Barré, British soldier and politician * Jacques Jean Barre, French engraver (also often styled Jean Jacques… …   Wikipedia

  • Barre — bezeichnet: eine an der Mündung eines Flusses ins Meer oder vor dem Strand gelegene, durch die Wellentätigkeit aufgeschüttete Sand oder Schlammbank, die für die Schifffahrt bzw. Binnenschifffahrt eine gefährliche Barriere darstellt. Ein… …   Deutsch Wikipedia

  • BARRE (R.) — BARRE RAYMOND (1924 ) Né à Saint Denis, dans l’île de la Réunion, de parents négociants, Raymond Barre fait de brillantes études; il s’engage en 1943 dans les Forces françaises libres. Diplômé de Sciences po, il ne choisit pas l’E.N.A., à la… …   Encyclopédie Universelle

  • barre — BARRE. s. f. Piece de bois, de fer, &c. estroite & longue. Barre de bois. barre de fer. il seroit mal aisé d enfoncer cette porte, il y a une bonne barre derriere. mettre, oster la barre. On dit aussi, Barre d or. barre d argent. On dit fig. d… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • barré — barré, ée (bâ ré, rée) part. passé. 1°   Le chemin barré par une traverse en bois. Portes barrées de fer. 2°   Terme de marine. Vergue barrée, vergue sur laquelle se borde la voile de perroquet de fougue ; cette vergue n étant bordée que très… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Barre — Saltar a navegación, búsqueda Barre A …   Wikipedia Español

  • barre — Barre, f. pen. Est en general une piece de bois renforcée de moyenne longueur, et plus particulierement se prent pour une telle piece de bois qu on met par travers derriere un huys ou porte pour en asseurer la fermeture, Repagulum, Longurius,… …   Thresor de la langue françoyse

  • BARRE (M. S.) — Mohamed Siyad BARRE 1919 1995 Le dictateur somalien Mohamed Siyad Barre fit rédiger une biographie officielle qui fut largement distribuée au début des années 1970. Celle ci occulte des détails importants comme sa probable participation à… …   Encyclopédie Universelle